Naissance d'une Idée

•  Page précédente:l'Histoire de l'Eolien •  Suite: Aérodynamique et Eoliennes •   Enrée du site


          Depuis la plus haute antiquité, c'est bien connu, l'homme se sert de l'Energie du Vent. Il suffit de penser à son usage pour la navigation ou encore aux premiers moulins persans à axes vericaux. Sans remonter aussi loin, il vient à l'esprit de tout le monde l'image symbolique des moulins hollandais des polders ou celle de l'emblématique éolienne du Far-west. Toutefois l'histoire moderne de l'Energie Eolienne est liée à celle de l'électricité. La production électrique est aujourd'hui la principale utilisation de l' énergie du vent , les autres sont devenue marginales.

De la naissance d'une idée à ses premières réalisations.

          La production d'électricité à partir de l'Energie du Vent étant la conséquence du développement conjugué et harmonieux des Sciences Mécaniques et Electriques, tout naturellement c'est au dix-neuvième siècle que l'on en retrouve les prémices.
          On prête au belge Florisse NOLLET l'antériorité de l'idée, en 1840, d'utiliser l'Energie du Vent pour produire de l'électricité, proposition reprise par l'américain Moses FARMER en 1860. Mais c'est dans les vingt dernières années du dix-neuvième siècle que les discussions s'intensifient sur le sujet. En France, l'ingénieur Edouard HOSPITALIER s'en fait l'écho en 1880 dans la revue "Nature". Des ingénieurs et physiciens comme SIEMENS (juste retour aux sources avec l'achat de Bonus par Siemens) ou d'ARSONVAL se penchent sur la question. On rapporte qu'en 1881, KELVIN mentionne le vent comme source de production électrique potentielle lors d'une conférence à York en Angleterrre.
          A la suite de ces discussions théoriques, commencent les premières tentatives de construction de turbines éoliennes électriques. On considère que la première machine est l'oeuvre de l'américain Charles BRUSH qui l'érigea en 1887 à Cleveland dans l'OHIO. Elle avait un rotor de 17 m, possèdait 144 pales et sa puissance était de 12kW.
Il faut naturellement citer ensuite la grande figure de l'Energie Eolienne que fut le danois Poul LACOUR. Météorologue et inventeur, devenu professeur de Mathématiques et de Physique à ASKHOV pour subvenir aux besoins de sa famille, il y construit son premier prototype en 1891 (une fondation vient d'y être créée ainsi qu'un musée). L'électicité fournie par la turbine servait à produire de l'hydogène par électrolyse.
La même année, l'anglais James BLYTH fait l'essai d'une machine à axe vertical.
En France, à cette période, Charles de GOYON a l'idée d'utiliser une éolienne américaine du type de celle de l'Ouest des Etats-Unis. Il construit une machine expérimentale près du Havre, au cap de la Hève. Le rotor était de 12m , et le pylône de 18m.
          Alors que LACOUR utilise des machines dérivées des moulins à vent traditionnels, BRUSH et de GOYON poposent des machines automatiques qui ont l'avantage de ne pas nécessiter la présence de personnel. On note ainsi une première évolution dans l'histoire de l'Energie Eolienne. A partir de cette époque des éoliennes du type éolienne américaine conçues pour le pompage de l'eau vont servir à la production d'électricité. Cet engouement va se poursuivre jusque dans les années 1930. Les fabricants américains profitent ainsi de la demande du marché mondial mais des industriels locaux ( en France par exemple) se lancent aussi dans la production. Toutefois, en dehors des agriculteurs qui peuvent utiliser une éolienne aussi bien pour le pompage de l'eau que la production d'électricité, seuls les gens aisées sont en mesure de pouvoir bénéficier du confort procuré par l'usage l'électricité. On raconte que dans le sud de la France, il n'était pas rare de rencontrer une telle machine au voisinage d'une villa voire d'un manoir.
C'est alors que les développements de l'aviation vont commencer à influencer l'histoire de l'Energie du Vent. En effet les rotors du type de ceux des aéronefs vont remplacer petit à petit ceux du type des éoliennes américaines ou du type des ailes de moulins. L'arrivée dans la discipline des aérodynamiciens et au delà des acteurs du monde aérospatial que l'on retrouvera par la suite, va faire entrer l'Energie du Vent dans le domaine des technologies de pointe. On peut entrevoir dans cette évolution l'origine de certaines des réactions épidermiques que suscitent de nos jours l'Energie Eolienne, en France notamment.



         

Dernière modification : le 1/12/2005.

•  l'Histoire de l'Eolien •  Suite: Aérodynamique et Eoliennes •   home


Pour toute remarque s'adresser à : CIRDEV-Analyse & Communication.





retour à la page d' accueil du CIRDEV.